Taninges: adieu la parité!

La parité, c’est beau et ça ne coûte rien! A Taninges, la parité c’est un maire et 6 adjoints, dont seulement une femme…

Le 28 janvier 2016, suite à la démission de deux adjointes, le conseil municipal devait procéder à leur remplacement. Renseignement pris auprès de la préfecture, nous informons le maire qu’il faut présenter une liste de deux noms qui respecte la parité (un homme, une femme).

Le maire décide de supprimer de l’ordre du jour l’élection d’un des deux adjoints pour ne pas avoir à présenter deux noms et ainsi ne pas être « contraint » de proposer une femme pour un des deux postes. Des femmes, il y en a pourtant autant que d’hommes dans le conseil municipal…

Catherine Marcelly se présente pour Ensemble pour Taninges.

Bilan des votes: c’est un homme qui l’emporte.

La parité en politique a été votée en 2000 en France, on l’appliquera… un jour…

A Taninges en 2016, ce jour n’est pas encore venu…